Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Je t’observe au bout de l’océan
Celui de l’horizon qui Nous sépare
Depuis la fin du Temps innocent
De l'amour froid perdant son isobare
Négligeant les vents Nous emportant
Là, où le silence règne en tyran.

 

Efface ce nuage grimaçant
Ondulant ce regard au vertige
Oppressant, masquant l’opaque vestige
D'un parfum d'effluves, délassant,
S'offrant au matin un imaginaire
Là, où le silence est...  Ô lunaire.

 

Brise de tes larmes les mots dits
Ce jour interdit où Rien ne perdure
En l’esprit, ni les songes maudits
Des soirs d’une solitude qui dure
Oubliant... glissade de l’Amour,
Dévoré à l’aube-parfum du jour.

 

 

Vous observe en l'horizon de You ;
Y tends douce main à cette mémoire
Du goûté de l’autre au cœur voyou
Imaginant la barque au bord de Loire
Glisser de nos émois à tisser
La Toison d'un Amour au bleu glacier.

 

Oubliée, brisure des sentiments
Noyés, sous le vent de gris murmures
Hasardeux, un triste jour de printemps
Contant l’histoire de ces brûlures
Souillées de Gent sotte... du peu de vivre
N'offrant que lâche châtiment ivre.

 

Offre-moi l’ivre souffle de tes lèvres ;       
Qu’il me trépasse... l’ennui de You
Délivrant cet océan de ses grèves
Joignant plaisir d'un certain  voyou
Grisant « désespoir », du bel Univers
Là, où le silence... ose le vers.

 

Je t’observe au long de l’océan
Celui de l’horizon qui nous rapproche
Depuis le commencement de l’An
Du fier désir s'apprêtant d’une broche ;
- Balade vers You :  - Gardez-Moi... d’Airs
Là, où le silence se vêt... d'éclairs

 

Oli ©...L'Horizon de You
©(P)-17/12      *May (9,10). Q9

 

Tag(s) : #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Bisyllabes, #poésie_confinement, #poésie_Années_Qb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :