Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est un dimanche où la fatigue s'adoucit

Au vent de l'été angevin comme il se dit

D'une douceur semblant jouir en éternelle

Soubrette ailée dessinant danse jouvencelle

Rassurant quelques passants encore endormis

D'une nuit d'ivresse ou de Temps aux ralentis

 

 

Oli ©Un Dimanche Angevin

©(P)-25/07 YouC, *X1


 

C'est un dimanche où se plait encore la Maine

D'une balade au cœur d'Angers com' une humaine

Fêtée de cris de mouettes ombrant le sol

De cabrioles sous la brise... cours de vol

Voguée de barques à pêcheurs en mal de manne

Dans le silence de l'aube où rêve se fâne

 

C'est un dimanche où le ciel éprouve... nuages

A se plaire ou déplaire... dessus paysage

Se démasquant de formes seyant aux rêveurs

Désireux à deviner... avant les dormeurs

Ceux encore enfouis au songe à friandises

Donnant raison au sommeil et  fainéantises

 

C'est un jour ne se comptant de son habitude

Mains en poches attendant masqué gratitude

Tel devant une boulangerie l'air penaud

En mal du goût d'une baguette et ce ressaut

Pour la promenade en famille et nonchalance

Dénotant l'instant à ce besoin de dimanche...

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_X, #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :