Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oli ©…Long Demain

©(P)26/02 … Suba (11) Y0

Puisque un long demain, je ne vous verrais plus

Ni le matin, ni le soir comme la nuit

Ni de ce regard épris de superflus

Ni de cet espoir vaincu puisque il s’enfuit ;

Je dois Vous l’avouer, jolie vous étiez

Que dis-je, splendide vous apparaissiez

De mots bien indécents plaisant à l'envie

Vêtue de tons innocents bordant la Vie

Reflétée d'ombres à ce regard anglais

Rappelant un Turner lequel me comblait

 

Puisque un long demain, je ne vous verrais plus

Ni le matin de l’amour, ni guère au soir

Ni de ce regard alangui superflu

Ni de l’espérance brisant le teint noir ;

Je dois Vous l’avouer, jolie vous étiez

À ma sotte raison où vous rayonniez

De votre Empire de mots de l’érotisme

de ce Château rhabillé de l’exotisme

Se déhanchant tréfonds de limbes cachés

N’attendant que l’amour pour se détacher

 

Puisque un long demain, de fait, je n’en sais rien

Vous ne me verrez plus, oh serait-ce un bien ?

Comme au soir tombant où l’on se découvrait

Non pour avoir froid de l’amour qui s'invite

Seulement du désir d'ajour sans... hésite

Se pardonnant demain qui se paraîtrait ;

Je dois vous l’avouer, jolie vous étiez

À ce fort toujours où vous embellissiez

La demeure discrète à ce gent honneur

Où moindre vent ne tremblait pâle douleur...

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Y, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_07_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :