Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oli©…Lent Réveil diurne

©(P)– 20/09  …. à Doigts de Fée (9) Z3

 

…(accidenté, pied réparé, greffé, sous morphine, 4ans sur une jambe,

sans les Doigts de fée, sa kiné,  

Ô n’aurait recouvré une marche …

Au lent réveil diurne étouffant

le sage pied se mit à penser ;

– Ô.. là ! comment se débarrasser

de ce Sire gauche “Le Livier”

et enfin au jour se libérer

à retrouver de joie... La Lizée

laquelle jadis, le libérait

de ses doigts à mesure grisée,

com' de mort lente, le guérissait

des affres sans fin du cauchemar,

recouvrant un sommeil Ô bien  tard

 

Au lent réveil diurne étouffant

le sage pied se mit à penser ;

– Ô.. là ! comment au jour s’enquérir 

loin de sotte morphine à guérir

sinon de silencieuse lente

méprisant pâle souffrance  en pente

d’une algo s’imaginant volcan

gonflant l’instant d’un temps fatiguant

à dormir debout comme un flamand

pied recourbé quoique nonchalant

d’un jamais sonnant... à remarcher

 

Au réveil diurne en suffoquant

le sage pied se mit à penser ;

– Ô.. là ! comment encor pavoiser

de ce Sire gauche “Le Livier”

loin de complainte et s'en délivrer ;

           -d'un souhait que l’heure de la Fée

             lui prodigue dons de La Lizée…

                  ...sortit l'air joyeux... d'un pas allant !

 

 

Tag(s) : #poésie_LaLyzée, #poésie_Bisyllabes, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_Z
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :