Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chaleur étant, prenons ce Temps à rire

Des instants où désirons Nous écrire

Quelques mots pour cet encor à s'aimer

Alors que ... nous pourrions téléphoner ;

Asseyons-nous... rebord de la fontaine

Buvons en nos mains l'eau qui Nous enchaine

Visages conquis à l'instant rêveur

Délaissant crainte à s'offrir.. .bonheur ;

Qu'il est fort coquin ce papillon d'ange

Tourbillonnant jusques à votre frange

M’ignorant çà et là d’un vol moqueur

Se posant sur l’épaule à votre cœur

 

Jusques à se poser sur votre épaule ;

-Jamais... l'ai tenté ! Lors, eus-je été drôle

Paré de l'oser, du voire affolant ?

Vous en souriez :- C'est affriolant !

Ce Mariposa de par cette danse

Virevoltant vents à hautes fréquences

Là, me provoque, me sachant bien sot

À vouloir tenter cabriole et saut,

Ne peut s’empêcher à fort Vous complaire

Frétillant vos yeux qu'il me tarde à plaire

 

Las, je ne peux que Vous offrir la bise

D’un Vol déguisé de la convoitise

D’un baiser plaisant l'épaule dorée

Par égard à sa danse élaborée ;

-Prenez donc la main posée de douceur

Certes Vous guidant à me voir danseur

Et jouons la valse étonnant ses ailes

L'amenant là-haut... taisant bagatelle

 

Oli ©Douce Convoitise

©(P)-15/08   Hely *P7

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Pb, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_10syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :