Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je marche seul, Boulevard Raspail

doucement vers le beau Saint Germain

côté Rue du Bac, trainaillant en témoin

ignorant les gens Ô.. qui me croisent

pourquoi le ferais-je, ils se promènent

jetant regard aux vitrines en liesse

ne se rappelant guère de ma présence,

arrivé à leur base sans prévenance ;

-Ô.. je les néglige, regard en émail

d’autant s’ils ne présentent que la tristesse ;

-souvent leurs regards brisent désir d'envie

à leur conter quelques mots de vie

sur leurs sourires simplement décevants,

sans raison ni courtoisie, guère enivrants

 

 

Je marche, seuls les oiseaux restent les mêmes,

les gens bougent et le spectacle s’accorde

d’accents, de parfums, de regards en concorde ;

-Laura, à croire qu'ils aiment la bohème

 

.Je marche, boulevard Saint Germain

encor seul, doucement vers les Deux Magots

négligeant le premier doute en baladin ;

poser la vie Rue de Beaune en Parigot

mais qu’irais-je y faire sinon lire ?

j’ai tant à faire aux Deux Magots cachemire ;

goûter un chocolat chaud et oeuvre d'art

paysage humain, pléthore de regards

ou composer des vers  loin du bruit

celui du silence depuis ton départ

un silence brisant... mots de nulle part

et fort inutile à contrer en demeure ;

un silence vaincu, là, à la belle heure

observant vol de mouettes, de la nuit..

 

 

Je marche, seuls les oiseaux restent les mêmes,

les gens bougent et le spectacle s’accorde

d’accents, de parfums, de regards en concorde ;

-Laura, à croire qu'ils aiment la bohème

 

Viendra le jour où tous deux reposerons

au soleil d’Albion et... où rêverons

Oli ©…En Baladin

©(P)..03/05 … London Z2 (09,11)

 

 

Tag(s) : #poésie_Bisyllabes, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_Z
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :