Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En son jardin, se baladait

Fol’ appel parfumé de Lui !

Du corps merveille se bruissait

Frisson à s’offrir chaque nuit !

 

Muse de sa raison semée

De son envie docile aimée

Tenta séduction sans mots

À le choyer de ses propos !

 

En son Jardin se baladait

Fou désir parfumé de Lui !

De son corps nu s’éblouissait

La dune à chérir sans le bruit !

 

Lui plaire du charme caché

Vêtue de soie en crinoline

Et du vent en buste léché

Pinça rose lèvre divine !

 

Tel Sylphide Muse dansait

Mi-nue ruisselée d’un ballet

De perles exhalées au vent

Sûre de son Prince au levant !

 

Laube venue il la vit nue

De seins et fier nombril taquins

Déhanchée de rose vêtue ;

De l’Eden,  tanguèrent coquins

Oli ©Eden de Lui

© (P)-06/10... Diva(8) P7

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Pb, #poésie_08syllabes, #Poésie_Quatrain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :