Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La pénombre s’habille ce soir

corrézien d’une douceur noire

pourtant la lune pâle est encore

ronde sur l’autre versant du choir

 

Pas un bruit sinon de cette plume

sonnant sur le vélin quelque mot

des limbes adorant Dame Lune

lui passant l’égarement bien sot

 

Sur maison voisine se devine

l’ombre de marcheur silencieux

sur le pan d’un vieux mur blanc crémeux

moirant lumière m’offrant lettrine

 

Un vent de son souffle d'air timide

brise l’instant voilé de la plume

s’amusant de la page d’une ode

comme sonnant d’observer la lune

 

Dame Lune de soie nuageuse 

à diverse forme et gracieuse

sous la rondeur claire mordorée

adresse un bonsoir...  bois à l’orée

 

Oli ©Pénombre d'un Soir

©(P)-18/09 …..YouC  (9) Y9

 

Tag(s) : #poésie_07_09_11syllabes, #Poésie_Quatrain, #poésie_Années_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :