Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

N‘en doutez pas au soir, Ô Tous regoûterons

matins de la Terre que Tous nous adorons !

 

Comment vous-le dire, de Lui je me souviens

pratiquant son métier, autant auprès des siens

autant auprès des gens, ses amis, ses patients

de l’amour pour la Vie, pour que dure leur Temps,

luttant face aux virus et incidents de Vie

se déplaçant la nuit même épuisé de Vie

de ses chagrins et morts jusqu’à briser le sort

redorant le bonheur du beau retour au port,

enseignant médecine aimant règles de l’Art

de l’équité humaine à ne choisir l’écart

 

Comment Vous le dire, le drame sévissant

en ce temps du Covid lâche et traumatisant

Ô jamais Mon Père n’aurait choisi patient
Ô jamais Mon Père n’eut été inconscient
de prêcher paroles en soufflant placebo
un médoc coûtant peu, du besoin d’un Ego ;
du Temps de l’Hôtel Dieu, il luttait pour des lits
pour les infirmières, pour des soins sans brûlis ;
il suffit d’un virus pour que promesse soit
comme il réclamait ce Médecin d’une Voix !

 

Pensée vagabonde se plait de l’Espérance

n’en doutez-pas au soir prônant sage inférence ;

Ô sommes les enfants de la Terre d’Amour

n’en doutez-pas au soir Vous endormant du jour !

Oli ©…N’en doutez pas au Soir

27mar  -YouC (12)   -11ème Volet X0

 

 

 

Tag(s) : #poésie_confinement, #poésie_12syllabes, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :