Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

Oli ©…Déshabillons-Nous

©(P)-12/04  *YouC (11,12)   X0

 

Le ciel se couvre ce dimanche douze avril

La courte escapade hors du confinement

Sur les pavés angevins si pauvres de gens

S’active bon an mal an, masqué, hors péril

 

Que craindre de ce vil clandestin invisible

S’habituant au corps humain sans un regard

Le laissant tranquille, quoique vilain soudard

Quelques jours en toussotement, jusqu’au fusible !

 

Il est un fait que le confinement doit Être

Comme quelque moment, dehors d’égarement

De l’oubli du danger, de l’espoir autrement

Jusqu’à croiser joggeurs suant, pensant bien-être !

 

Stupeur de croiser, le torse nu, des coureurs

En centre-ville à l’heure, où nous respirons l’air

Du timide printemps, donnant un peu d’espoir ;

-mais ces nouveaux joggeurs éclaboussent sueurs !

 

Le ciel gris uniforme est tel l’horizon morne :

Ces joggeurs inondant Chemin de Compostel

Haletant gouttelette au retour de Babel,

Engagent un songe qu’il pleuve de concorde !

 

Passe le Temps chez soi, ivrant de l’Espérance,

Dehors, il pleut, laissant joggeurs en ignorance ;

Déshabillons-nous de la crainte au soir de Lune,

Bientôt, nous danserons l’Amour, bord de lagune !

 

 

 

 

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Quatrain, #poésie_confinement, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :