Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Au vent d'un grain prochain, loin de la brise au soir

Un matin à choisir, ponton dessus de vagues

Les mains dans les poches, brisant le vent de dragues

Contemplerons la mer, effacer un miroir !

 

Au vent de ce matin,  contemplant le miroir

Quitte à se demander, écharpes en alpagues ;

Irons-nous, soir d'été de nos pensées en vagues

Se reposer, sur lit de sable, au long du soir ?

 

Au vent marin soufflant, ébouriffant visages,

Grains de sel détrempé, grimacerons du sort,

Crispés au Point de Vue, Nous allouant tissages !

 

Au vent croisant nos mains, l'amour se dévisage

Long de corps, frisson Ô s'endormant, du ressort

De l'abandon au lit, louant le badinage !

Oli ©…Au Vent

©(P)-218/05…YouC(12) X0

 
statuedepierre 16avr 2021 C’est tout ce que l’on ressent quand on côtoie le vent, le soir ou le matin, en écoutant la mer et en aimant. Très beau. 👏❤️
christinegautheronchristy 16avr 2021 Oh vraiment quel Poète tu fais! C’est subtil, fin, délicat et dèlicieux☺️♥️🥰👌
ama_41 16avr 2021 Que c'est joliment dit ! On se laisserait volontiers emporter dans les tourbillons de ce vent léger. 👏👏😍😍❤️
Tag(s) : #poésie_12syllabes, #poésie_confinement, #poésie_Années_X, #poésie_Sonnets_Rondeaux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :