Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

©De l'Etrange

© (P)-11/05  à YouC (07,09)  X0

 

De l’étrange se promenant au jour

S’observe étonnamment dans les rues

Repeuplées de gens cachant leurs lèvres

Derrière un morceau de tissu bariolé !

-Hier, nous étions si peu masqués,

Ce Onze Mai, ils sont peu, à ne pas l’être !

Comme raison de se dire qu’ils ont compris

Les absents de ces cinquante-cinq jours

Du centre-ville angevin et alentours,

A savoir qu’il faut éviter de transmettre

Puisque le Covid est l’intriguant invisible !

 

De l’étrange à se questionner du Temps !

-Combien de jours tiendront-ils ces absents

Revenus des campagnes et bords d’océan ?

-Finiront-ils  par abandonner les  masques

Pour s’adonner à nouveau aux embrassades ?

Ce Onze Mai, ce soir, nombreux s’en passent

Se délassant au soleil en groupe, sur gazon

De l’oubli qu’un masque protège les autres !

Certains l’ont glissé au menton, fumant, riant !

-Il se dit que la Ville est verte, sans danger !

-De l’espoir qu’ils aient raison : je le chante !

 

 

Tag(s) : #poésie_confinement, #poésie_LibSyllabes, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :