Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le masque, l’obscur désir du regard

Entrainant un contact à fort hasard

Manipulant le désir de connaître

Au vent d’un battement de cils de l’Être

Sur un chemin badinant joli vent

Que vous n’imaginez pas autrement

Une farandole de mots étranges

Emettant alexandrin, baie des Anges !

 

Le masque, l’obscur désir du regard

Oubliant de s’attarder au hasard

Bénissant ce rectangle de tissu

Soierie de formes Ô d’un impromptu

Couleurs et dessins décorant l’absence

Com' tableau se déplaçant d’innocence

Rongeant le stress du Clandestin fantôme

Temps infime Nous évitant syndrome

 

Désir d’écouter le chant de mésange 

Com' l'observer loin de toute ingérence

Enlevant l’angoisse au vent  inconnu

Sous des mots de Vous d’un son bienvenu

Innocemment  là,  Lèvres au sourire

Riant de l’instant, oubliant le pire

D'un masque tombé du Vieux Pont en Maine 

Com' marquant un Cher retour... en Domaine

Oli ©…Le Masque, l'obscur

            ©(P) -15/05 La Diva,  YouC(10 - X0

 

 
correze_or 31mai 2020 Magnifique !!! ❤️❤️❤️
pluiedesable 31mai 2020 Le masque, non pas celui du Covid, mais celui de Venise est un délice mystérieux. Magnifique poème 👏♥️
Tag(s) : #poésie_10syllabes, #poésie_Années_X, #poésie_confinement, #Poésie_Sixain_à_huitain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :