Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Sous le chapiteau blanc, une ombre se dessine

Une volute douce ose de sa cambrure

A me rappeler là ! Formes d’une aventure

D’un siècle s’endormant au bord d’une piscine !

 

Qu’importe le jour saphir à cette rencontre

L’ombre Vous dessinant est à croquer d’ivresse

D’autant la cambrure ivrant l’âme joliesse ;

Il est doux, confiné, à remonter la montre !

 

Belle ombre se rapproche de la vitre en veille

Serait-ce Chimère Me conviant au songe

Ou jolie passagère appelant le merveille ?

 

Au bord de piscine, le regard se retourne

Auprès de Vous l’ombre, de jeux d’eaux et de plonge ;

Les yeux clos, me prélasse à boire la ressource !

 

 

©Une Ombre se dessine

© (P)-03/05    ( 12) YouC. X0

 

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #poésie_confinement, #poésie_Années_X, #poésie_Sonnets_Rondeaux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :