Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au loin de l'affect me privant de Vous
Le ciel se condamne à bise inconnue

Venant de vallées, où s'ignore Tout
Comme des songes d'une Vie revue

Au ciel observé, s'estompe désir
A Vous revoir là, tréfonds de ces limbes
Aux valses de vents, trompant l'avenir
Sur une impression ivrant les Olympes

Au soir retombant, des ombres du vent
Paressent, enfuies au  jour impassible
A Vous ignorer,  de mots autrement
connus de l'hier,  semblant immobile

Matin s'éveillant, limbes endormis
La bise frileuse efface l'emprise
Le ciel s'entrouvre dans un compromis ;
L'évanescence d'ombres, Vous déguise...

Oli ©…A Vous Revoir

©(P)-14/12   Suba 10) -Jour027. Y4

 

Christian Satgé 19 décembre 2020 6 h 20 min

Toujours autant de beauté et de sensibilité dans ce texte qui est des plus touchants au point qu’on aurait aimé l’écrire.

 

Farsi Mohamadine  19 décembre 2020 17 h 58 min

Tout simplement admirable.  Merci

mahunapoesie 25nov 2020Bravo !

correze_or 25nov 2020Superbe poème 😍💜💙❤️

Tag(s) : #poésie_confinement, #Poésie_Quatrain, #poésie_10syllabes, #poésie_Années_Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :