Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux heur' avant que l'aube ne se lève

le hibou chanta com' marquant le rêve

du soupçon rose plaisant à l'histoire

d'un monde élégant vibrant en le noir

 

S'étirant douce la Muse aima l'aube

annoncée d'un vent du bel Être à plumes

ressemblant au Temps conté vent d'un monde

d'une grand-mère aimant lever de brumes

 

Muse l'appréciât ce doux bâillement

de Lune endormie conviant l'aurore

de l'ami Phébus réchauffant la Terre

teintant de rose son balbutiement

 

L'aube tarda d'un soupir au matin

manquant de sommeil là, à trop l'attendre

ce soleil rouge de promesse tendre

préférant dormir durant un quatrain

 

Ô.. Muse étonnée repoussa le drap

rouspétant les mots manquant de l'audace

réclamant l'aube à séduire les bras

promettant baiser comme dédicace

 

Fenêtre ouverte Muse observa l'aube

s'éveiller douce au rose virtuose

plaisant à ses mots glissant au quatrain

pour que parfum... soit le thé du matin

Oli ©Sommeil de l'Aube

©(P)-22/09 Sandy Y8 (10)

 
christinegautheronchristy 08nov 2020C’est à la fois superbe, chantant, romantique, tendre et séduisant !❣️💗♥️🙏💕
J’aurais aimé être cette Muse❣️☺️💞
Tag(s) : #Poésie_Quatrain, #poésie_10syllabes, #poésie_Années_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :