Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Au hasard de la page au matin
Le stylo endormi, en la main
L'encre blanche se souvient du Temps
Avant le confinement de vents
Vent d'un virus venant de l'Asie ;

Vent de vagues humains, sans la vie ;
Vent de complaintes Nous rassurant ;
Vent de légendes se découvrant ;
Vents de chuchotements s'épuisant

Vent de méfiance se faisant.

Au hasard de la page au matin
Le stylo frétillant une main
L'encre blanche se délasse autant
Que peu face au déconfinement

Chaque vent se tait face au soleil
Comme gens marchant observant... Ciel.

Oli ©Page au Matin...
            ©(P) -29/05    *YouC  (9) X0

Tag(s) : #poésie_confinement, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_X, #poésie_07_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :