Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommes-nous mardi ce doux matin blanc

tout semble paisible au dehors d’un chant

le chant du silence ivrant la belle heure

d’oser faire un tour syndrome de l’heure

puisqu’elle n’existe au Temps confiné

quoique le beau jour se vêt, deviné,

que s’est endormie la nuit, sagement,

qu’il est donc l’instant à vivre autrement,

à pointer le nez, tréfonds d’un silence,

arpentant les rues d’une impertinence !

 

Impertinence de sortir un chien

comme de marcher juste pour son bien

un bien composé soit de victuailles ;

soit de Miss Guipsy au long de murailles

Ô pour ses besoins pour son existence ;

soit de libérer limbes d’oubliance

sous regard de SPES toujours impassible

malgré ce Covid d’allure invisible

perturbant la Vie jusques au sommeil ;

impertinence mais il fait soleil !

 

Huit minutes d’air sans rencontre folle

si ce n’est livreur avec sa boussole,

ou de fous joggers passant tout en nage

soufflant de misère à sueur peu sage

provoquant l’écart du preux promeneur

détournant ses pas Ô du pollueur

remontant le col du pull par mesure

s’aspergeant les mains… gel de démesure,

Ô s’époumonant l’air de liberté

comme un besoin à vivre la fierté !

Oli ©…Huit Minutes d’Air

24mar  -YouC (10)   -8ème  Volet X0

 

 

Tag(s) : #poésie_10syllabes, #poésie_confinement, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :