Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mer d’huile se lamentait de ce long sommeil

grisant le silence au naufragé sur la barque

une barque renommée “l’Aurore de Vous”

l’ayant sauvé de la noyade au chavirage

sous un fort vent saluant ténébreux d’embrume

le repoussant vers d'assommants récifs sauvages

 

L'espace d'un impalpable assoupissement

Long de sursauts chaloupés grisant vastes creux

à fougueuses gifles de faisceaux à Neptune

lui sonnant voile à se détourner de la route

Ô.. pour des raisons obscures suivant Oracles

L'esquif s'annonçait en baie d’Île de l’Aurore

promettant un repos auprès de Sakura

 

Il dormait maintenant doucement balloté

de mer taciturne étrangement irisée

sous piquant regard de quelques valeureux Fous

virtuoses planeurs tels désireux à rêve

occupant son sommeil auprès de Sakura

tant épuisé de ce fou voyage au Long Cours

entrepris à bord d’un brick bien usé des Temps

au mât de misaine élimé souffle de vents

dévoilant voiles carrées déchirées battantes

sous contrainte d’un Eole s’ennuyant aux Cieux

l'amenant triste à débarquer ses compagnons

au grand dam du désir à vivre le voyage

et le conter aux enfants un vil soir d’orage

 

Tel Hollandais Volant était resté le seul

Luttant face aux caprices du jaloux Neptune

jusques à ce naufrage étendu fond de barque

Dormant  joliment toujours observé des Fous

sur une mer se lamentant de son sommeil

d'un rêve s'éprouvant  auprès de Sakura

 

Ô.. la mer tenta bien de brise trémolo

de fendre net ce rythme lent du rêve clos

réclamant berceuse fredonnée de sirènes

en vain comme si le Temps s’était arrêté

constatant Captain dormant auprès de sa belle

com’ si les Dieux s'étaient démunis de puissance

face à l’amour épuisant leurs illusions

 

 

Mer d’huile se lamentait de ce long sommeil

L’Oracle l’avait prévenue fort souhaité

qu’il ne fallait déranger Ô d’un moindre vent

le rêve bleu de Sakura se promenant

pour que le printemps galant puisse s’éveiller

de fleurs roses sur l’Île prêtant un parfum

caressant cet amour de mille sentiments

d’un jamais à regretter par faute du Temps

et des caprices de Dieux en mal creux d’ennui

se brisant sur la proue de bateaux courageux

bravant même les grises vagues scélérates

en dépit du fort danger au tréfonds de lames

d’un parfois ne laissant que vague bois flottant

 

Il dormait d'un voyage auprès de Sakura

Couché sur sable d’or loin des vagues et vents

d’un amour bravant légendes de l’Orient

formés de parfums fascinant les alizés

contant aux marins lointain voyage charmant

glissant sur océans esquivant durs rochers

comme les courants menant au large des Cieux

 

Ô.. Sakura l’observa le guidant aux lèvres

d’une suave sève d’Orient de jade

de perles glissant bel horizon de son corps

d’un voyage dolant sa pensée endormie

dérivant au passage le menant à l’Île

dès l’aurore du glissé charmant sur le sable

 

Tel Hollandais Volant au vent il dormait seul

au fond de la barque guidé d’un vent de Fous

forçant douces vagues Ô l’amenant sur l’Île

où fleurs de cerisiers s’adonnaient de senteurs

plaisant tant à leur joyau rare “Sakura”

fidèle de son cœur pour le preux voyageur

attentive aux rêves le guidant à ses lèvres

en ce printemps jusques à la fin de l’été

avant qu’il ne reparte au large tempêter

les parfums du séjour et le conter aux vents

pour que Neptune et sa Cour respirent l’Amour

et d’un jamais qu'il ne périsse en l’océan

-Ô.. il s’éveilla bord de plage au Paradis...

 

 

 

Oli ©L'Ile de Sakura

01/04.  (12) Pasiphae. Y8

 
pluiedesable  16aot 2020      C’est une odyssée 👏♥️
thygraph  16aot 2020    magnifique !! je suis en train de lire Le Comte Monte -Christo ,
les descriptions de la mer y sont de toute beauté 😉....double plaisir pour moi donc 🌊 merci !
Tag(s) : #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_confinement, #poésie_12syllabes, #poésie_Années_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :