Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vois, mon bel amour, comment nos mains

Se révèlent cerveaux des matins

À l’éveillé du rêve élancé

D’une chaleur au mot cadencé.

 

Vois, est soleil, l’Ami de nos coeurs

Celui qui réchauffe cet Amour

Des larmes d’hier durant nos heures

De l’envie d’embrasser chaque jour.

 

Te rappelles-tu, tu m’as aimé

Sans un fou partage, à me cacher

Comme un arôme ; thé du péché,

Où s’éclipser, n’est que parfumé.

 

Mémoire, caresse nos regards ;

D’une voix chantant sur Pont des Arts ;

D’un silence écoutant brouillard d’Âme,

        Ballade du Temps, où fus ma Dame.

 

Oli ©…Mémoire de Dame

©(P)-05/08 à Laura (9) Z5

Véronique Monsigny     25 février 2016 14 h 09 min

C’est beau, on vole haut… magnifique : et je suis une inconditionnelle du thé en feuilles ! 😞

merci

ama_41.    04 janvier 2021

"Mémoire, caresse nos regards ; D'une voix chantant sur Pont des Arts ; D'un silence écoutant brouillard d'Âme..."

Que c'est joliment dit, musical. ❤️

 

christinegautheronchristy 04 janvier 2021

C’est super beau et délicat💜💜💜💜

 

J’adore 🥰 🥀🖤

Tag(s) : #poésie_Années_Zb, #Poésie_Quatrain, #poésie_07_09_11syllabes, #Poésie_Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :