Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oli ©…Secondes de l’Amour

©-14/02… (12) Féiléacàn. Y4

*C’est l’histoire d’une lettre glissée sous la porte, de l’amant(e)*

 

Glissée sous l’oreiller, lors du juste sommeil,

Douce lettre fut ce clair réveil au matin

Vivifiant cette solitude de l’éveil ;

Même le rêve ne pu l’imager certain,

laissant nocturne parfumer le traversin

L’aidant à parcourir les mots tel fantassin.

 

Lodi, le ronronnant se frottant au stylo

Tremblant la jolie plume de vagues encrines

Lui rappela comme un rai réchauffant, un jour,

Quoique rayons se cachaient d’un pâle halo,

Laissant deviner un bol d’odeurs coumarines

Emoustillant le chat à lui dire Bonjour.

 

L‘Amour, lui, se sommeille pas, doux, il se plaint

D’être laissé comme à l’abandon, un court temps !

Il ne comprend guère la fuite du voleur

Délaissant ce Temps de l’amour déshabilleur

Demandant d’être à l’heure, choyé... non demain

Même en d’autres lieux prônant de divins instants

 

Ce soir, se frôleront abyssales Amours,

Connaissant leur destin du matin à l’oubli

Et la rengaine de l’espoir à se revoir

Autour de mots à tendresse, où tout s’accomplit

Quelque raison qu’ils aient à murmurer Toujours

Berçant les souvenirs, d’instants comme mémoire.

 

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :