Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il s’endort, fond d’une barque glissant sur Creuse

les rames soulevées  sur dames s’ennuyant 

com’ réclamant aux Oracles bombyx  bruyant 

à leur prêter mouvement, dansant barboteuse 

 

Le vent de l’été  se cache de l’ennuyeuse

eau de Creuse, taisant vain courant roupillant,

même claire Barque, songe aux vaisseaux seyant

des flots de vagues, au son de brise conteuse ;

 

Tourne, tourne la Barque au vent de douce vie

emporte-le vif sur l’île  de la Survie

où chantent demoiselles soulevant fraîcheur 

 

Il s’endort, fond d’une barque, bord de l’envie,

survolant  les flots  bleus, guettant vagues sans peur,

poussant beaux alizés  au goût  d’une eau de vie

 

Oli ©…Il s’endort..

©(P)-14/02/20  (12) YouC

Anne Cailloux 12 mars 2021 20 h 42 min   On est presque dans un tableau du douanier Rousseau..
Envie de filer sur le le fil de ces eaux.. J’aime beaucoup. Heureuse de te retrouver au lit.. 
Heureuse de te retrouver Oli Heureuse de te retrouver Olivier !!

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Quatrain, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :