Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je ne sais pas à l'heure Ô.. si tu te souviens

du temps à papillons où nous nous promenions

aux crépuscules et bord de la Creuse en barque

Où Prince votre obligé ramait... de sa marque

 

Il était fort aisé de suivre le courant

la Creuse étant basse et bien calme les étés

Vous invitant souvent de l'envie... à plonger

bord de barrage du Moulin... l'endroit charmant

 

Bord d'îles, Nous fallait remonter un courant

à la Baratière de son eau... descendant ;

me devais poser les pieds fond d’une eau coquine

tirant le bateau, sur vos mots... lèvre taquine

 

L‘eau vive au nombril, remontais auprès de Vous

prenant les rames au plus vite... d’un évite

à ne redescendre les courants et remous

sous vos rires et de quelque mot... émérite

 

Je ne sais pas si le cher temps se le rappelle

nous nous amusions bien en ce mois de septembre

jusques au jour... tel le vol d’un altier flambé

vous vous êtes échappée... sans un mot tombé

 

Ô.. si tu te souviens de ce charme avenant

peut-être que ce Temps tu en rêves... flânant ;

je ne sais pas... mais il me plaît que cela soit

telle glisse à l’eau,  Roi je fus... il se conçoit

Oli ©..Ô si tu te souviens

©(P)-20/09  …. Ccy (12) Q3

Philippe X    14 juin 2019 3 h 38 min

Vers et compliments échappés de la bouche même de Poséidon, comment pourrait il en être autrement, vous êtes son confident. 

Merci de me désaltérer de vos belles expressions.

statuedepierre 13jun 2021 Souvenir d’un si beau moment et le roi déchu 👏❤️

 
Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Quatrain, #poésie_Années_Q
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :