Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les oies nous quittent ce matin ;

..dépérit l’air du froid satin

-dites ! Ô devrons-nous les suivre

au continent là-bas lointain

nous réchauffer l’amour taquin

la peau dorée, et jolie cuivre

 

Restez ! Ne courez pas au loin ;

..ne pourrez hélas vous poursuivre

-soyez ce jour compréhensive

les oies Nous quittent ce matin

 

Ce matin...dormant l’air serein

les yeux en les nuages... ivre

de Vous comme tout lendemain

..perçus ce spectacle enfantin ;

les oies nous quittent ce matin

sifflant com’ criant à les suivre ;

-Ô, ne me quittez pas au loin !

 

Voyez com’ l’océan arrive ;

..d’une marée... m’offre badin

-prenez cette main attentive ;

les oies nous quittent ce matin

observons l’horizon divin

à ces bateaux glissant l’enivre

sur les vagues... à les poursuivre

 

Sur le voilier... l’air palatin

..de la proue suivons douce rive

voguant sous une brise oisive ;

Les oies nous quittent ce matin…

 

Oli ©...Ce Matin…les Oies..

©(P) -28/03   ..Feiléacan (Virelai, 8). Y4

 

petteclaire 10aot 2021 J’aime beaucoup
christinegautheronchristy  10aot 2021  Oh c’est charmant !😍😍😍
Tag(s) : #poésie_08syllabes, #poésie_Sonnets_Rondeaux, #poésie_Années_Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :