Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne m’idéalisez pas Mademoiselle

même au soir venu de rêves ribambelle

avenue des Gobelins sur le balcon

à me chercher sein de la foule endormie

de ce coeur battant chamade épanouie

venir à l’heure convenue l’air “Platon“

 

Soyez-en certaine au loin de la famille

ils ne m’écouteront pas côté vanille

comme un besoin de parfumer  vie austère

d’une bourgeoisie se souvenant de Terre

connue de légendes contées en roman

rêvant d’un Chevalier enlevant “Raison”

Oli ©…Vôtre ! .. de Raison

©(P)-11/05/ (11) *Hely. P7

Raison vous êtes leur vie à découvrir

parmi le Monde Vous enchantant frémir

négligeant l’existence de l’invité

le conviant à  dénuder liberté

lui offrant une toile fond labyrinthe

le poussant à l’absence temps d’une absinthe

 

Ne m’idéalisez pas Mademoiselle

il n’est guère aisé de sembler bartavelle,

rare ! suivant mots de parents d’une quête,

celle de chérir l’amour d’une requête

habillant votre coeur du scintillement

se révélant au regard sans autrement

 

Avenue des Gobelins près du Garance

piétine doucement trottoir en cadence

comme hésitant à Vous soumettre  réponse

heurtant l’Espérance de sa convenance ;

vous me guettez  du quatrièm’ haussmannien,

le ressens... comme un oasis saharien !

 

Au soir autour d’un Dom Pérignon com’ chantre 

...voyagerons claire étoile de la chambre.

 
pluiedesable 16oct 2021  Après avoir lu ces mots, elle ne peut que l’idéaliser davantage encore. Bravo 👏👏👏♥️♥️♥️
christinegautheronchristy 16oct 2021. Époustouflant 👏👏😍
Tag(s) : #poésie_Années_Pb, #poésie_07_09_11syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :