Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au Jardin des Tuileries je traîne l’oubli

moineaux au large m’ignorent comme un chablis

commandé, et si peu goûté de... la saveur,

l’amertume se glissant lasse de... l'humeur

vagabonde éprise de ce Passé laissé

lissant d’un abandon... ce lamento posé

 

Au Jardin des Tuileries je traîne l’oubli

du chagrin me collant encor trop à midi

guère noyé du Temps d’un chablis désolé

de n’être la brise me sauvant du Passé

le nôtre tant valsé d’un coulis de la Vie

perturbant négligeant le demain d’une Vie

 

A l’horizon Louvre demeure Ô.. impassible

d’une beauté régnant quelque soit l’indicible

se moquant quelque part du trouble de nos Vies

gesticulant pensées à jeter exuvies

et suivre le chemin détourné de son cours

puisque la sottise cingle l’âme un vil jour

 

Au long du Pont Royal je déambule au bord

de la chaussée grise, délaissant Seine et tort

Vous ayant avalé d’un mépris sans égard

un soir de décembre froid invitant la Mort

Ô.. ne Vous déplaise je n’aime plus les Ponts

déroutant souvenirs de la mémoire et sons

 

Je marche au ralenti Rue du Bac à Raspail

samedi diurne fredonnant un Versaill'

de morceaux musicaux de Kim Wilde et tant d’autres

tant et tant côtoyés durant sorties d’apôtres

de Vie Parisienne au Macao d’un rire

juste pour s’enivrer de nos Vies d’un sourire

 

Au vingt-neuf de Sèvres je pousse la vitrée

lourde porte noire tant et tant repoussée

comme un somnambule franchissant des marais

perdant notion du Temps... raisons à jamais

résonnant l’Amour d’un Cœur exsangue et amer

donnant ce petit rien de l’Espoir... à ma Terre

Oli ©…Au Jardin, traîne l'oubli

© (P)-     Francis Jr(12)  15-19/02  P5

(voyage d’un frère en limbes)

du livre « …Itinéraire d’un Calvaire”  -Série Apost

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_Pb, #Poésie_Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :