Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Où était-il cet élégant magicien ?

Brune chaise vide du languide parfum

Ne conviait plus au soir... regard passager ;

Il s’était enfui de l'antre sans bruissement

Ne laissant que du langoureux à présager

Au lendemain d’un lit vide et froid autrement

 

C‘était l’hiver soucieux de son froid demeure

Contant ravissement du jour d’un soupçon d’heure

Conviant pâle ciel à blanchir le jardin

De ses reflets bleutés contrastant le divin

Ouvrant les limbes alanguis... ceux de l’oubli

Loin... tréfonds d’un cœur déshabillé... dépoli

 

Où était-il cet élégant magicien

Racontant aux premières heures du matin

Monde de mots voluptueux... plaisant au corps

La délassant de désirs d’une nuit d’accords

L’invitant à se plaire attrayante au miroir

Jusques à s’avancer douce à regard d’espoir

 

C‘était l’hiver de sa rivière d’amertumes

S’invitant au soir de pensées inopportunes

Glissant sous le drap froissé Ô demeurant froid

Cherchant la raison du pourquoi... en quelque endroit

Du morose sommeil enfui la nuit venue

Pleurant oiseux d’une sèche disconvenue

 

Que faisait-elle en Demeure froide lumière

Frivole âme chantant languissante en chaumière

Même le miroir vivait du désabusé

De ne percevoir les amants l’air amusé

Se délecter divins mots… touchant l’interdit

Jouant des mains gourmandes... autrement en lit

 

C‘était l’hiver soucieux de son froid demeure

    Contant ravissement du jour d’un soupçon d’heure

Exhibant l'âme de l’absence et son lointain

Fredonnant limbes... d'amants perdus un matin

 

Oli ©De son Froid demeure

©(P)-19/03 …..Scarlett(12) Y9

 

 
maria.delcid.129 25dec 2021 Belle écriture 👏
ama_41 25dec 2021 👏😍
Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :