Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Automne ! là ! je reste la belle héritière
Du couchant aimant délicat parfum d'antan
Où s'adonnaient mille regards d'Amants d'hier ;
Je brille de couleurs boréales d'érables
Se parfumant d'éclats en vos yeux consentants
De voisines feuillues où senteur se réveille
En vos caprices sous ombrages agréables
D'un trouble qu'après l'hiver brillera l'Eveil.

 

Souviens-Toi ! je ne serais que feuille d'automne
L'été prochain tombant pour Toi ! j'en tourbillonne
Du plaisir parfumé, d'une couleur roussie
Offerte au beau sentimental du sans-souci
.

 

Feuille d'automne ! aime-t-on à me dénommer

Pour le flirt avec l'Air du Temps et de Saison

Où avant de me reposer au vent du son,

Sur un tapis vert d'été, à le parfumer

De couleurs ambrées, l'osé papillon Vulcain

Batifole, fier, autour de regards d'Amants,

Surpris d'être invités, à cette danse d'un

Jour, de refrains ambrés se vivant entraînants.

 

Feuille d'automne ! caressée de tout Poète

En désespoir d'un blanc soleil qui se flétrit ;

Pourtant, douceur dorée à l'égard de ma quête

Est : rester en vie longtemps en branches-patrie,

D'autant accusée responsable, de l'été

Tombant, annonçant déjà venue de l'hiver

Quoique ma saison perdure un temps coloré

Où Gent aime à s'y balader à découvert.

 

Feuille d'automne ! aime-t-on tant à me bercer

De compliments osés, com’ pour me pardonner

De paraître tel chef d'orchestre d'Oraison

Funèbre, de chers jardins où se prélassaient

Vanesses, et Abeilles de repas flânés

Au gré de bises chaudes d'été de saison,

Et où com' punition, la Gent me piétine ;

Joyeuses gambades sous une cavatine.

 

Feuille d'automne ! il me faut fort quitter le Port

Où durant deux saisons, brillant de chlorophylle

Je Vous invitais à jouer sous doux ombrages

De Vos désirs, regards, à souper sur herbages.

 

Comme vent change telle parure reptile

Découlant de sève tarie par l'Astre d'Or,

Je dois me laisser basculer virevoltante

Vers l'humus du sol où vivrais évanescent.

 

Souviens-Toi ! je ne serais que feuille d'automne

L'été prochain tombant, ne m'oublie pas : pardonne !

Oli ©…Feuille d'Automne

©(P) -21/09  à Audrey (12) Yb

 

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :