Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas un doux bruit pas un mouvement
Silence Tout est silencieux
Le Monde leste d'absolument
S'est enfui au loin de tous les Cieux

Endormis et plongés en leurs songes
Au calme sous les draps sans ombrages
Même la Nuit vit désemparée
D'un sombre ennui... jamais éclairée

Hasardeux... ce sortir en l'obscur
Ecoutez ! plus rien Ô.. ne s'entend
Là ! l'hiver use aussi flots du Temps
De l'oubli fatigant pâle Mur

La Lune comme habillée d'absence
Murmure l'oblongue souvenance
Sautillant mémoire à passions
Miroitant d'ambre  l'astre en sillons

Visage guidez-moi là ! j'accours
Ton reflet embrase un fou désir
A goûter senteur de trop d'Amours
Eclairant... la traverse au plaisir !

Aurore... désirez-Vous en rire ?
Délassée des rêves interdits
De dormeurs tels muets ébahis
D'un matin s'éveillant à transcrire

C'est divin cette aube née du chœur
Animée d'un chant Ô.. gazouilleur ;
-Alarmés... des volets clos s'entrouvrent
De somnambules bégayant... ivres

Silence ! chuchote  un fier Hibou
Sur les toits étoilés d'un gent Louvre ;
Renaissance s'anime... en grisou
D'air jovial... matin à découvre

Oli ©...Silence de l'Aurore

©(P)-22/12  Laura  (8) Z5

mahunapoesie 25oct 2020 Le texte a quelque chose que l’on retrouve dans les romans de fantasy. 🙏🏾
christinegautheronchristy 23déc 2021 Magnifique 😍
Tag(s) : #Poésie_Quatrain, #poésie_Années_Z, #Poésie_Paris, #poésie_07_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :