Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous le Pont au Soupir

se noie l’indifférence du chagrin

se rappelant un cher matin

de l’au-revoir d’un bleu désir ;

Vous me quittiez d’un joli pas

d’un regret à me laisser

seul loin de Vous et du tracas

confiant à la dérive... ce trop aimer

 

Sous le Pont au soupir

Vous imagine dans l’avion seule

recueillant larmes du désir

les envolant évanescentes sur l’aile

à m’étourdir de leur pluie

au sortir sur les quais de mon pas

lent récitant tendresse de suie

à me souvenir de Vous... d’un tracas

 

Proches du chagrin nous Nous aimions

loin du chagrin nous Nous désirions

que doit-on dire à l’amour

lorsqu’il ne cesse de jouer d’un ajour

ne devrions-nous pas vivre sur un Pont

comme celui du soupir

pour s’aimer du désir

les jours et les nuits... du poison

Oli ©Sous le Pont au Soupir

©(P)-23/06  laura (ballade , 12) Z9

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Zb, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_LibSyllabes, #Poésie_Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :