Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ô.. je me souviens de cet air musicien

du rendez-vous à Varenne au Musée Rodin

évitant le regard du bronze de Penseur

pour qu’il ne Nous vole à belle heure ce bonheur

 

Que de Temps prélassé au parfum du Jardin

à se dire où à se taire bord de bassin

au secret d’une roseraie de mots si doux

sentiments au ciel embellissant désirs fous

 

Ô.. je me souviens souvent du Jardin d’Orphée

Nous conviant à plaire baisers en trophée

comme à ressembler sans pareil à ses modèles

le Temps de batifoler de nos douces ailes

 

Qu’avons-nous dit de tout ce Temps qu’avons-nous fait

pour que complainte parisienne au parfait

un jour se soit éteinte comme une heure absente

du Temps négligeant l'époque réjouissante

 

Ô.. je me souviens de cet air musicien

du moment frugal sonnant bien parisien

où l’amour se reposait de l’impatience

d’un baiser parfumant l’époque délivrance

 

Oli ©…D'un Air musicien

©(P)-20/09  à Kelly (12). Q3

 

 
corine.ccw 30oct 2020 La musique de l'amour...bravo pour ce mélodieux poème 👏💐
Tag(s) : #poésie_Années_Q, #Poésie_Quatrain, #poésie_12syllabes, #Poésie_Paris
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :