Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il m’arrive à Vous apercevoir

D’un saltimbanque hasard
Au croisement d’une rue
Choisie, au gré du vent, parcourue
Me semble-t-il, et furtif regard
Et d’espérer l'infime regard
Certes pour embellir de couleurs

Les secondes de bonheurs
À passer loin de Vous, trop loin
Où s’oublie même le Vent marin.

 

Il m’arrive encor à Vous apercevoir
Observant une vitrine et son miroir
De reconnaître votre pas élancé,
De poursuivre ce regard insensé,
Et je n’ose par douceur me révéler
Evitant de briser l’ombre au dévoilé

Donnant l'impression d’un déjà-vu 
Où jolie me souriez d’un entrevu
Me résignant à me retourner de crainte
A Vous perdre encor telle agréable plainte

 

Cet apercevoir, Ô.. je le sais trop coquin
Aimant taquiner du hasard ce parfum,
La pensée s’évadant de limbes alertes
Au moindre souffle ou douces vaguelettes
Soulevant l’espoir d’un bel éventail
De mots réfléchis sous votre chandail

Où d'encor  il plait à fort le savourer
D'une esquisse furtive et le dessiner
Comme au matin où en votre miroir
Je croisais ce regard me laissant choir

 

Il m’arrive encor à Vous apercevoir ;
Ô.. il me plait même au bord de lune d’y voir
Non par fantaisie, juste par plaisir,

Un dessert, de choix,  goûté du désir

Oli ©  Vous Apercevoir
©-31/07      Suba (lb) Y7

 

 
christinegautheronchristy 27fév 2021  C’est vraiment magnifique ❣️❤️💙
Tag(s) : #poésie_LibSyllabes, #poésie_Années_Yb, #Poésie_Sixain_à_huitain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :