Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les contreforts de la verte vallée 

il les observait ce Seigneur chenapan

ravi de paraître bord de l’empyrée

celui guidant ces deux êtres au vallon

de facéties digne de l’équilibriste

qu’il aimait présenter d’un chapeau l’artiste 

 

Roederer clignait paupières sous le vent

respirant ce vent se faufilant en Terre

cévenole émoustillant joli poil blond

comme un fier brigand se montrant solidaire

de ses deux compagnons marchant doucement

sur sol rocailleux de pas bredouillement

 

Comme un vent il disparaissait en buisson

jappant délaissant sa maitresse étonnée

s’émouvant de mots de Terre d’Albion

pour une quête à travers bel empyrée

revenant quart d’heure d’après en chantant

une ballade éternelle leur contant

 

La Séranne l’estimait fier chenapan

Roederer le ressentait bon an mal an

en les guidant de gambades en traverse

com’ certain de les mener sur l’étroitesse

de pistes à travers les rochers et marbres

vers Roquebrun, près d’arbres en candélabres

 

Roederer gambadait, joyeux labri roux 

jappant à la moindre senteur, d’un courroux

ressenti sur autre amoureux des Falguières

ayant osé traverser ses territoires ;

tel le Seigneur de Séranne il s’avérait

com’ le gardien de sa maîtresse... il était.

Oli ©…Le Seigneur de Séranne

©(P)-03/08 (11)  Suba. Y2

 

 
christinegautheronchristy 29mar 2022 Quel bel hommage 🙏❤️🤎🖤
Tag(s) : #poésie_Années_Y, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_07_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :