Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est encore à ce jour un matin

un matin gris de l'âme voilée
où ne s'écoute que l'âme désirée
errant à mes côtés sur le Pont d'enfreint
angoissant le Pas à le continuer
pour un horizon tardant à se montrer

C'est encore à ce jour un matin
un matin d'une douce brume automnale
glissant du soir un sommeil taquin
au-dessus de flots à rivière bancale,
où jonchent détritus de gestes humains,
où flottent carcasses d'habitants marins

Au loin se dessinent quelques formes
formes d'un vieil édifice en pierres
taisant murmures d'édifices modernes ;
-il connait son sort, le diable, de ses serres,
il survivra aux jeunots comme lointains
cousins seyant sur d'autres flots au matin

L'édifice du tramway Ô semble......
fragile de sa traverse en bois, humide,
d'un Pas osant figure à ne pas glisser ;
sous la brume, l'ombre à verticaux  tremblés
rappelle souvenance  londonienne
pressant le Pas de crainte endogène

C'est encore à ce jour un matin
un matin à forme automnale voilée
d'un songe à photographier ce divin
com' pour jeter le sort à l'eau devinée
et franchir le Pont laissant les quelques âmes
jouer farandole grisant l' exclame
d'un soleil paresseux, voire ténébreux,
      à se présenter à midi,...  généreux

Oli©Matin voilé...
©(P)- 23/10.... YouC (09,11) Y9

 

 

Tag(s) : #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_Yb, #poésie_Bisyllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :