Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C‘était un dimanche sur un Quai de métro

Station du Seizième froid comme oubliée
Du Temps du Vingtième siècle... fin de l'année ;
-Seul me retrouvais...   chantonnant un allegro

 

C‘était un dimanche se lamentant du froid ;
D’un pas joliment cadencé... un vent de Vous

Se leva... Nous attirant sens dessus dessous ;
Sourîmes de cet immédiat adéquat

 

C‘était un froid dimanche avenue Paul Doumer
La descendant de mots et regards baladins
Négligeant l'ouverture au ciel bleu-outremer
De nos pas s’amusant sous des rires badins

 

C‘était un dimanche :-Prenions un chocolat
En Terrasse d’un Seizième morne bien calme
Riant de Tout et délaissant l’amère rame
Com' décorant l'heur' conviant l’anonymat

 

C‘était un dimanche froid se désirant beau
Loin de l’habitude Ô certes Parisienne
Nous offrant la plénitude vénitienne
Gondolant la journée de cet humble cadeau

 

Loin des vents mauvais et des temps lourds du soupir
le dimanche se plait à Vous re-souvenir

Oli ©Juste un Dimanche

©(P)-20/05  Mary. (12) Q9

 

 
elalie.ecrit 06avr 2022. Superbe ❤️👏
Tag(s) : #poésie_Années_Qb, #Poésie_Quatrain, #Poésie_Paris, #poésie_12syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :