Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il marche à l’ombre du soleil

Mesurant frêle pas d’un Air soliste
Conviant mélancolie à l’EVEIL
Et le regret à s’aimer trompettiste
D’une promenade améthyste

Et fraiches pensées chantent l’Univers
Traçant ce sillon romantique
Jouant un Air d’un jamais Ô.. tragique
Appelant le calme à choisir le VERS
Donnant le LA... à sa musique

Il marche à l’ombre de ses questions
Oubliant les routes diverses
Croisant sa trace à visions éparses
Scrutant le tréfonds des bleus HORIZONS
Le guidant à douces ivresses

Et journée se passe sous un fort Vent
Tentant Ô.. le déséquilibre
De la belle Espérance au fier LEVANT
Subodoré de l'instant comme libre
D'un refrain de Vous... enivrant

Il marche au Reflet de la Lune
Devinant son pas-effluence
À l’approche  Ô.. de l’élégante dune
Où repose... ce Temps de la fragrance
Du jour vivant l'effluve d'APPARENCE

Oli © Reflet sous le Vent
©(P) 15/08         *La Diva (8, 10) Z5

 

 

Tag(s) : #poésie_quintil, #poésie_Bisyllabes, #poésie_Années_Zb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :