Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au hasard du jour il l’avait rencontrée

Sous un beau soleil  d’une belle envolée ;

Le vent avait soufflé, Tout avait tremblé

Même en paille dans une grange, semblé

D'un soir prévenu fixant corps enlacés

Côte à côte de coeurs dormant chamboulés

 

A belle aube rose ils s’étaient embrassés

De tous leurs mots arrivés entrecroisés

À fondre neige éternelle du Mont Blanc

Plaisant au vent soufflant ce désir troublant

Abandonnant un écho fond de Vallée

Près d’une rivière s’écoulant bleutée

 

Allongés ils s’étaient à midi promis

De doux voyages découvrant chemins, lits

Aux Pays inconnus, village en village

Délaissant villes tristes d’un coeur volage

De lèvres soumises aux baisers graciles

S’aimant de bise en bise d’instants fragiles

 

Un matin gris s’étirant évanescent

d’un froid hiver Ô fatigué s’en allant

resta le miroir de leur soir tant subtil

déshabillant de mots souvenir éthyl’

coloriant vents endormis en Vallées

déposant l’arôme des Amours ailées

Oli ©Coeurs en Vallée

©(P) -03/01/ (11)  *May Z0

 

 
corine.ccw 07mai 2022
C'est très très beau...👏 des jolis mots qui s'emportent pour accompagner une belle rêverie du soir...😇.🙂💫🦋
Tag(s) : #poésie_Années_Z, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_07_09_11syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :