Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est des Légendes s'avérant de justesse

Justesse de par sa naissance le jour dit

Un jour où naquit un gamin autrement dit

Vingt-deux mois suivant ce jour de grande pauvresse

Marqué par les yeux clos d'un Père Médecin

Décrivant la Fin d'un Cycle, un aigri matin

 

Légende que l'Âme se repose un matin

Sur ce gamin le Temps qu'il aime Médecine

Comme moyen d'aider la souffrance maligne

Régissant autour de Lui d'un même refrain

Un lancinant refrain heurtant la Vie de maux

Une Vie parfois réclamant soins et des mots

 

Entrez cher Médecin au sein de l'Internat

Vivez et dévorez ces années de doctrine

Le Temps de parfaire un Jour, votre Médecine

Comme naguère un Grand-Père... d'un Doctorat ;

Vos Âmes se sont liées... Docteur Vous serez ;

Légende n'est plus... Il Nous faut Vous admirer !

 

Et l'Apidorhyncus d'un lointain Crétacé

Sera Témoin des Limbes... d'un jamais assez

Oli ©…Gravé sur Pierre

©(P)- 22/06…. (12 ) for Edwin (Médecin) X2

 

Merci à Toi pour ce passage en Internat

 
christinegautheronchrist 24jun2022 🙏sublime ☺️💕
thygraph 24jun2022 😉👏👏
Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Sixain_à_huitain, #poésie_Années_X
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :