Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il vire au mauvais Le Temps

que d’heures oubliées

et même abandonnées

de leurs parfums s’en allant

autre part séduire

autrement sans nuire

Vous laissant plonger... bord d’Impatience

un puits où se débat l’Espérance

à recouvrer bribes à souvenirs
se greffant à d’autres soupirs

comme au bord d’un chemin

observant un vieux moulin

brisé de vents à vagues sur ses ailes

d’un Temps se passant d’aquarelles

 

Il vire au mauvais Le Temps

même les vagues s’oublient

sous d’autres vagues qui s’oublient

d’une vie au mascaret de l’instant

cherchant un signe un brin de parfum

noyés sous des flots gris sans fin ;

-Où êtes-vous brins à souvenir

tant et tant ré-imaginés sans partir ?

Vous me fuyez sans un mot
sans un son même vieillot !

-Ne  comprends cette évanescence

Vous pourfendant de suffisance ;

-Avez-vous froid ce jour de l’avril

au printemps oubliant le fil ?

 

Il pleut larmes d’un zeste de l’hiver

effaçant traces à ce sommeil amer ;

-Tirons ce voile d’un geste léché

-Souvenons-nous de ce doux péché

s'ébattant en belle saison de Nous

loin de ce premier avril sans Vous ;

-De l'horizon... ne s'évadera ce parfum

éclairant un chemin... même sous embrun...

Oli ©...Vagues d'Embruns…

© (P)-01/04  *Suba (lb) Y2

 

 

Tag(s) : #poésie_LibSyllabes, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Années_Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :