Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Doucement, il rythma sens au bougé de Blanche
Point il ne désirait brusquer sa jolie peau
Et flétrir l'arôme irisant couleurs du Temps
Aimant être l'unique reposant sur  lèvres

...Elle désirait frôlements à fleur de peau
Soupirer d'aise au contact de gente douceur
Laissant idées coquines dans l'air de la nuit
Dédier primauté d'un oui d'éternité 

Doucement, entourant  lèvres de son silence
Inonda limbes d'un rêve oubliant les sons
Ressentant sur douce peau... vent d'allure rose
Se délectant rosée de lèvres reposées

...Elle aimait lui offrir ses lèvres entrouvertes
Laisser effluves parfumer son corps froissé
Se bercer à trouver position suprême
Lâcher prise pour rêver de l'inoubliable

Doucement, murmurant ondes silencieuses
Se propageant joliment d'un rêve émeraude
Où jouant avec l'écume innocente... Blanche
Troublerait goélands du regret d'existence

...Elle sombra vaincue bord d'un songe onirique
L’enlaçant pour cette île et ses écumes blanches
De vagues lissant un corps avec indécence      
De goélands savourant à même sa main

Doucement, il respira l'eau...  au bord des lèvres
L’élançant d’envies autres de cet oreiller
Puisqu’il était à corps défendant ...  qualité
Espérant ce doux baiser... le renaissant Prince

...D'aisance, du songe elle soupira... louant
Celui du rêve infiniment plus que Morphée
Dans un corps à cœur aussi léger qu'une plume ;
Celui... partageant nuits et châteaux en Espagne

Prince de l’Aube au soupir éveillé de Blanche
Chaque nuit prolongée... pensant le devenir
Sous câlins et désirs l'aimant soyeux et blanc
Il s'enhardissait s’étirant au bord des lèvres

...Elle contait confidences sur l’oreiller
Lors de matinées aux bruissements à caresses
Lui offrant sans détour ses désirs  impudiques
Résistant peu... la chavirant à chaque fois

Doucement, au bord des lèvres... ce doux matin 

Blanche l’agrippa... y laissant brin de saveur
De la nuit... de mots et caresses ressentis
Aimant tant ce blanc confident à ses nuitées

...Elle l'enlaça douce... se collant plus encore
Ne se souvenant des rêves ni de ses îles ;
-Ce matin... prit dans ses bras contre ses seins 
Lui donna à nouveau... lèvres et ses soupirs

Oli ©Au Bord de Lèvres
©-24/11  *Phe02.( 12 )Y7 

("c'est l'histoire d'une nuit contée d'un oreiller & rêvée d'une Muse") *PartA

(en italique mots de Blanche)

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Yb, #Poésie_Quatrain, #poésie_12syllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :