Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment saurais-je au deviné de votre envol

Sommeil revenant d'une nuit Ô fort troublée

De l'espace agité de murmures en sol

Comment saurais-je écouter belle ombre oubliée

 

Jusqu'à me demander l'étrange solitude

Forcée sous quelque drap n'ayant que la douceur

En dormance et regrets à force d'habitude

Ne soit qu'évidence d'un sort... fort peu sauveur

 

Comment saurais-je au deviné de votre absence

Sommeil se persistant d'absolument couvrant

Lendemain de lèvres se voulant délivrance

Comment saurais-je à l'aube élider l'enivrant

 

Se retourner au vent du désir à le faire

Changeant de vue devant un mur silencieux

D'un battement de cils en recherche de Terre

S'épuise d'irraisons à s'estimer taiseux

 

Comment saurais-je au deviné de ce silence

Me réveiller bien sot face aux maux de l'absence

Oli ©Comment Saurais-je ?

©(P)-08/05 (12)    Q7

 

 

Tag(s) : #poésie_12syllabes, #Poésie_Quatrain, #poésie_Années_Qb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :