Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jai croisé ton reflet ce matin

En contemplant le miroir d’eau

Sous la cascade d’un miel parfum

De l'aube... bord du Jardin d’O !

Il ruisselait liqueur d’un fado ;

Le ruisseau s’écoulait en sueur
Maquillée de ces lèvres goûtées

Un soir de champagne-candeur

Où coquines Lunes flattées

Se parèrent d’Or de leur splendeur

 

Te rappelles-tu du Jardin d’O !

Ce jardin que tu effleurais

Sous des lèvres embuées d’eau

Tombée de larmes célébrées
Les jours de l’ennui... au mikado ;

Je m'affairais d’attraper frêle Eau
Des paumes émues...sur voyelles

Pour m’y perdre à l’Eldorado

Du goût sucré... à diallèles

Résonnant limbes d'un Lamento

 

Je me rappelle de ton allure
Lors de balades au Jardin ;

Tout flottait d’âme... de ramure
En ton allure de mannequin

Rêvant de belle littérature ;

-Au Jardin d’O ! aimant le repos

Tu souriais au vol du Chiffre

Flirtant violettes de pinceaux

Sous le recueil de Valmore... ivre

Des rimes... tout  en moderato

 

Te penchant au-dessus d’une rose

Oubliant le danger d’épine

Et l’ivresse de robe-prose

Frêle sève glissa sanguine

De fièvre... à mes lèvres écloses ;

Never !  d'un mot ne m’oublierez

En écrivant... de gente Rose

Ces mots heureux  que vous aimerez

Effeuiller un matin... morose
De perle... laquelle... éblouirait

 

Jai croisé ce reflet au matin ;

..Te baignais en un miroir d’eau

Celui de l'infaillible destin

Nous flirtant jours... au Jardin d’O ! ;

-Là ! M'y complairais... en libertin

Oli ©Au Jardin d’O      

©(P)-03/10/, muse ( 8/9) Y6

 

 

Tag(s) : #poésie_Années_Yb, #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_Bisyllabes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :