Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Printemps une saison à deux syllabes

donnant raison à la sève des arbres

endormie depuis l’automne

comme le Monde animal qui hiberne

parfois l'arbre ne s’éveille plus à la vie

de ses cauchemars de vents et pluies

durant l’hiver d’un froid cassant

secouant le sommeil d’un air moquant. ;

déjà durant l’été il frémit des feux

voire de certains orages ténébreux

d’autres subissent la cicatrice humaine

gênant leur désir de conquête lointaine

pourtant quelque part ces êtres dits “pensants”

se ravissent de l’odeur et parfums sortants ;

toutes les fleurs s’annoncent belles

le Temps de plaire aux abeilles

papillons et autres êtres se ressourçant

le Temps d'une saison Ô convenant

 

Printemps un refrain à deux syllabes

invitant au fil des jours à des escapades

si l’astre d’or daigne à Nous aimer

de ses rais adjacents à Nous entraîner

loin du carcan de l’hiver et de ses virgules

Ô se rangeant en coins à vestibules ;

je Vous devine joyeuse Mademoiselle

Vous baladant sur cette aquarelle

peinte de vos envies  durant deux saisons

dans les boutiques à plaire aux raisons

de Vous moirer en ce Printemps

comme seule Vous l’imaginez un Temps

décorant un secret d'un article à nectar

Vous présentant belle au moindre regard

suivant votre entendement  aperçu

en ce songe révélé au matin conçu ;

Voyez le Printemps n’a de sens qu’au féminin

et me réveille à Vous suivre même au lointain

Oli ©…Ce Printemps Vous aimant

© (P)-22/03 à You C. (libre) *Y8

 

 

Tag(s) : #Poésie_Neuvain_&+, #poésie_LibSyllabes, #poésie_Années_Yb
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :